La question est récurrente: pourquoi prévoir un budget pour la protection contre la foudre d’un bâtiment alors que le risque est faible ? Certes, le risque est faible… mais comme beaucoup de risques aujourd’hui pris en considération par le législateur ou les utilisateurs, le principe de précaution doit prévaloir. Plusieurs textes régissent dans de nombreux pays l’obligation de protection contre la foudre.

Mais il est rassurant de constater que mesures sont utiles : ces systèmes fonctionnent. Ils permettent de poursuivre l’activité d’une entreprise ou de protéger les résidents d’un immeuble foudroyé, sans blessé, sans perte d’activité.  Le relevé des compteurs de coup de foudre permettent de recueillir ces données. Indelec réalise en France des milliers des visites de maintenance auprès de ses clients, vérifiant le bon fonctionnement du système et relevant l’activité de foudroiement sur chaque site.

Notre filiale Indelec India propose des services similaires. Nos techniciens relèvent de multiples cas de foudroiement sur les compteurs de ces bâtiments:

  • Les locaux de la société suisse pharmaceutique FERRING ont été foudroyés depuis l’installation en 2010 d’un paratonnerre Prevectron.
  • Le campus de Mangalore du géant indien des services informatiques, Infosys a été également foudroyé.
  • Filiale de SKF, Lincoln Helios India à Bagalore a été foudroyé depuis l’installation en 2012 d’un système de paratonnerres.

Industrie pharmaceutique, chimique ou informatique, ces trois secteurs d’activité utilisent des installations ultra sensibles au risque foudre. Pourtant, ces trois clients n’ont connu aucun problème malgré ces coups de foudre.

Nous sommes donc loin d’un investissement “inutile”. Au contraire, pour un coût limité, un système performant de protection contre les effets de la foudre vous garantit sécurité et continuité de service. Le réchauffement climatique qui accentue les phénomènes climatiques extrêmes. En premier lieu les orages. L’installation de paratonnerres est aujourd’hui incontournable.