C’est une question très courante lors d’entretiens et de discussions : que protégez vous contre la foudre?

L’interlocuteur imagine souvent la protection des maisons individuelles, des églises voire des sites industriels (protection imposée effectivement dans tous les pays industrialisés). Ils imaginent plus rarement la protection des établissements recevant du public (hôpitaux, musées, sites touristiques, infrastructures sportives…) ou d’équipements de transport tels qu’aéroports et zones portuaires.

C’est pourtant cet exemple que nous envoie notre partenaire Manuel d’Amérique Centrale: la protection d’un quai avec un paratonnerre à dispositif d’amorçage Prevectron3 TC, muni de son système de tests et de comptage à distance des coups de foudre. Non seulement la protection des ports est très répandue à la fois pour la protection des personnels (dockers..) et des équipements de manutention: les zons portuaires sont la cible privilégiée des cellules orageuses qui se forment sur l’océan en rencontrent la terre avec de fortes différences de température.

Outre l’illustration de cette application méconnue, cet exemple démontre également la fiabilité du paratonnerre Prevectron3 et de son module de tests à distance, dans un milieu ultra agressif (atmosphère saline) et régulièrement foudroyé (déjà trois impacts enregistrés).